La cité des ombres - Livres roman fantastique

21 juillet 2016

Avis sur le 1er tome

 

couvertuFB

 

Pour ceux ne disposent pas de facebook ou n'étant pas inscrit au groupe de lecture du Salon du Manuscrit, ou n'ayant pas été lu les commentaires sur le site, voici quelques réactions des lecteurs.

 

« La princesse Amane racontée à la première personne du singulier est assez intéressant . Je trouve l'accroche et le style tout à fait saisissant. Dystopie critiquant notre monde consumériste. »

« On chute dans le monde des hommes, comme une dégradation ontologique où l'on découvre l'imperfection de notre monde. »

« Un superbe roman, et cela ne m'étonne pas qu'il soit déjà en souscription. »

« Une belle critique de notre société. »

« Un très beau texte qui travaille de près la condition humaine sans trop en faire. J'ai apprécié. »

« Cette oeuvre est le reflet d'un énorme travail. Écrire à la première personne du singulier était un pari risqué. Mais Justine s'en sort très bien. Avec originalité, le monde environnant est perçu à travers les sens du personnage principal Amane. Cela donne au texte un aspect profondément immersif. Bravo et bon courage pour les 4 prochains livres car nous n'avons là que l'introduction. »

« La première personne est un pari risqué qui a été relevé de main de maître. »

« Le style de l'ecrivian me fait rappeler aux jeux de rôles et aux jeux vidéo à la première personne (FPS). En tant qu'auteur moi-même, la lecture de ce magnifique roman m'a donné de l'inspiration pour écrire une oeuvre poétique basée sur des témoignages. »

« En effet c'est tout ce qui fait la singularité de cette oeuvre. Sa dimension et son originalité fait qu'il soit difficile de la catégorier. En tout cas je pense qu'il peut être rangé en haut du panier . Bravo »

« Je ne fais que commencer pourtant le style me plaît déjà, l'écriture est fluide, les descriptions sont soignées...  En attendant, merci pour ce beau récit illuminé par le personnage d'Amane malgré la noirceur du décor ! »

« Super histoire très bien imaginée. Un bon style d'écriture, une belle plume qui nous plonge totalement dans le monde d'Aname. J'ai adoré ! Un mélange entre fantastique et moderne, très bien pensé ! Je conseille ce roman aux lecteurs ! »

« La curiosité m'a poussée à télécharger votre manuscrit. Quel beau travail même si je n'en suis qu'au début de l'histoire. La narration part sur un bon ton . Vous avez choisi d'écrire à la première personne du singulier concernant le personnage de la princesse des anges Aname. Cela donne au texte un aspect immersif comme un jeu de rôle. Avec plus d'expérience de la vie vous parviendrez avec beaucoup de travail à devenir un grand écrivain.  Je vous souhaite bonne chance pour la publication et bon courage pour les autres oeuvres à venir. »

« J'ai adoré.... Bravo. »


La cité des ombres - Le Second Millénaire

unnamedDroite

Je me suis demandée comment promouvoir mon livre si vous ne disposiez pas de quelques lignes vous donnant envie de le lire ?

Dans certaines bibliothèques, vous pourrez trouver le roman, mais je n'ai pas la moindre idée de où il pourrait être référencé. Pour le coup c'est un peu compliqué !

Je vous propose de découvrir un petit extrait, du premier chapitre. Quelques lignes pouvant peut-être vous donner envie d'en découvrir plus...

 

Je rappelle toutefois que ces extraits sont issues du roman dont vous pourrez trouver la description sur le lien ci-dessous.

La cité des ombres - Le second millénaire

Projet Le roman La cité des ombres - le second millénaire n'est en réalité que le premier livre d'une série de cinq tomes. L'espoir de toute une vie, le projet de ma vie. Veuillez vous connecter pour pouvoir commander un ou plusieurs exemplaires de cette oeuvre publiée.

http://www.salondumanuscrit.fr

 

 

Extrait n°1 :

Alors que le soleil termine son cycle éternellement insatisfait, la prairie qui surplombe la montagne est envahie par de légers rayons orangés, étincelants à travers tout le royaume. Les enfants rentrent dans les maisons, alertés par le cri de leur mère soigneusement coiffée pour la soirée organisée ce soir, en l’honneur du cinquième millénaires d’existence du royaume. Des gens se bousculent pour pouvoir être certain d’avoir les premières places, d’autres préfèrent patienter et faire en sorte d’être le plus remarquable possible. Mais au fond, lequel d’entre eux attirera-t-il l’attention ? Aucun. Tout ce que je sais, c’est que chaque couché de soleil me rapproche un peu plus de ce que mon père appel, « l’avènement ». Il s’agit du jour où je me marierai et où je prendrai la place de souverain de mon père, aux côtés de mon mari et où je scellerai mon âme pour l’éternité, c’est-à-dire que je ne grandirai plus jamais. Évidemment prédestinée à cette vie, je n’avais jamais pensé à m’y opposer. Je dois avouer qu’une éternité avec mon cher frère ne me gêne pas particulièrement, mais le post à fonction me terrifie. Je suis une princesse, je suis la princesse du royaume des Anges Blancs, mais j’ai surtout tendance à être l’éclipse, qui, à chaque fois disparaît et réapparaît comme bon lui chante.

 

Extrait n°2 :

Je prends les gangs de soie posés sur le bureau et je les enfile à toute vitesse. Je n’oublie pas les chaussures qui iront de toute manière dans un placard après le banquet. Je regarde une dernière fois mon balcon, mon repère où je peux tout observer, tout savoir et tout sentir. Puis, je passe la porte de ma chambre et je pénètre dans ce monde de lumière et d’hypocrisie. De la servante qui nettoie le couloir des chambres au portier qui ouvre la grande porte du hall, tous me sourient de cette manière totalement insupportable. Je débarque au milieu d’une foule, le cœur lourd, les dents serrées. Je prends une profonde inspiration et je me lance à contre cœur dans la fosse au lion. Tour à tour, les amis de ma famille me saluent, m’annoncent leur plan pour leur mariage, leur futur dont je n’ai que faire. Il est difficile de faire semblant, mais je sais pertinemment que mon père m’observe quelque part et qu’il attend de moi que je me distingue des autres et que je sois la plus courtoise possible. Je sais que je devrais encore répondre de mes actes si je gâche l’affiche parfaite de notre famille, si je bafoue notre histoire et notre puissante lignée. Pourtant, lorsque je sens que j’étouffe, lorsque j’ai l’impression que tous me regardent, je fuis, je craque.

 

Extrait n° 3

 

J’attends des heures, je ne bouge pas. Je me retrouve seule, dans le froid. La nuit est tombée et je me fais à la raison que Miro ne reviendra pas. Je descends jusqu’à la volière du palais mais Miro n’est pas rentré. Peut-être en a-t-il eu assez de vivre enfermé, lui aussi. Je ne l’ai jamais voulu, mais mon père a insisté pour le faire enfermer sous prétexte que je partageais trop de vols avec lui. Je retourne à ma chambre et j’attends, assise sur le balcon. Miro n’est pas réapparu, mais j’espère pouvoir le retrouver demain. Je me couche dans mon lit avec l’appréhension du lendemain mais je ne peux pas l’éviter, je ne peux plus faire comme si je n’étais qu’un villageois ordinaire.
Après tout, je suis Amane, la princesse des Anges Blancs, l’enfant divin.

 

 

 

 

S'approprier ou copier ces extraits à des fins commerciales vous exposent à des poursuites judiciaires, tout comme l'utilisation de la couverture.

16 juillet 2016

Nouveau partenaire - Forum RPG

Afin de fêter le réveil (non, pas de la force), du blog, voici l'arrivée d'un nouveau partenaire !

Bien évidemment, c'est un forum RPG Futuriste, pour lequel j'ai par ailleurs personnellement rédigé le contexte.

En voici quelques petites informations.

 

 

Les descendants de l'humanité
En l'an 2660, l'humanité n'existe plus. La guerre, le pouvoir, la technologie, la recherche scientifique, la sur population, la pollution, la famine, la maladie, le manque d'oxygène, le réchauffement climatique, la déshumanisation. Voici les fléaux ayant mis fin à l'humanité, telle que nous la connaissions. Sur une terre hostile, l'Homme a crée une espèce génétiquement modifiée à partir d'ADN humain, capable de s'adapter à une terre à l'agonie. Aujourd'hui, les créatures encore présentes sur terre n'ont rien à voir avec l'espèce humaine d'avant La Grande Guerre. La terre dont les continents ont littéralement explosé de part et d’autre accueillent aujourd'hui les Otros, divisés en deux camps descendantes tous les deux de la même espèce : les Anges et les Bannis. A ce jour, les Anges ont érigé le dernier gouvernement dirigeant les quelques 10 000 êtres vivants sur la planète Terre, n'incluant pas les Bannis vivant sous un régime anarchiste et les humains cachés dans leur colonie. Ivre de savoir et d'altruisme, les anges dirigent les descendants de l'humanité d'une main de fer en évitant de reproduire les erreurs de leurs ancêtres, exilant cruellement ceux qui n'entrent pas dans la moule par de-là les terres saines avant que ces derniers ne brisent la paix qui règne dans la ville saine. A l'autre bout de ce qui fait de Terra la ville fortifiée des anges protégée d’une terre à bout de souffle se trouve une terre souillée par les restes de l'humanité : Mortifia. Les bannis, qui sont des Anges, y sont exilés pour leur manquement au règlement ou y vivent par leur malheureuse naissance. Et si les anges n'étaient pas aussi génétiquement parfaits que ce qu'ils l'espéraient ? Et si exiler les bannis ne pouvait que désunir les restes de l'humanité ? A l'autre bout de Terra et Mortifia survit un village hors du temps et où recèle peut-être l'espoir des descendants de l'humanité : les survivants de l'espèce humaine telle que nous l'avions connu au code génétique inchangé. Les défauts de l'humanité subsistent en eux mais quelque chose de bien plus précieux réside dans leurs âmes. Le fondement de l'humanité, l'espoir de toute une Terre. Le courage. Pourtant, dans l'ombre, dort une menace encore plus grande que les Anges. La société secrète n'est pas éteinte et est plus déterminée que jamais à protéger sa propre technologie et à percer le mystère du génome.
Le Staff

Thaor | Rey
Nos statistiques
Date d'ouverture du forum : 25 mars 2016 | Messages : 436 | Sujets : 84 | Membres : 10
http://descendantofhumanity.altervista.org
© Fiche éditée et modifiée par Rey Prayer

Posté par JSDrey à 20:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juillet 2016

Le retour

 

Bonjour à tous !

Après de longs mois d'inactivités et d'hésitations quant à la plateforme, le blog reprend du service, faisant peau neuve et se dotant d'une équipe pour animer le blog.

En espérant pouvoir échanger, discuter et ouvrir le blog à d'avantages de public comme il était projeté au départ.

Le blog sera donc sujet à de nombreuses modifications dans les jours à venir.

Bonne lecture à tous !

Posté par JSDrey à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 août 2015

Premier partenaire

Voici le premier partenaire du blog !

 

Le blog de La Cité des Ombres enregistre aujourd'hui son premier partenaire issue d'un forum RPG. Pour une courte présentation, le forum RPG est un lieu idéal où des écrivains en herbe se rassemblent afin de jouer entre eux, d'écrire entre eux, à partir d'une histoire commune. C'est un exercice auquel je me suis souvent adonnée et encore aujourd'hui car il permet à tout écrivain de sortir de sa grotte pour écrire avec d'autres plumes.


Je vous laisse donc avec une petite présentation fiche du premier partenaire du blog.

 

entete

 

Pour y aller, rien de plus simple, rendez-vous ici : http://nightacademy.forumgratuit.fr/

 

Posté par JSDrey à 23:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]